• 07.52.21.70.74
  • contact@abrihandicap.org
  • Adhérer

Notre combat

Notre combat se résume à travers l’histoire de Benjamin :

« YAALMA » (idiot en langue Mooré du Burkina Faso) c’est le nom qui avait été attribué à Benjamin, 10 ans, atteint de trisomie 21.
Son père, le voyait comme un monstre et comme un animal.
Après maintes tentatives d’infanticide venant de son père, Lucienne, la maman de Benjamin, s’enfuit avec son fils vers un autre village.
Esseulés, recevant quotidiennement des injures et des regards condescendants, comme « Il est mieux de mettre au monde un délinquant qu’un idiot »…Benjamin s’en est allé.
Sa mère vit encore seule dans le village où elle a trouvé refuge.
L’histoire du petit Benjamin, malheureusement est très courante dans certaines régions. Le handicap, n’est pas une fatalité.
Si des associations comme ABRI (Association des Bénévoles pour le Refuge des enfants Invalides) existaient déjà , le petit Benjamin serait encore vivant.

Lucienne, la maman de Benjamin
Lucienne, la maman de Benjamin